e.pensée positive Les changements ne sont pas le début de nos ennuis mais la fin de notre ennui.

humeur du 21/09/2017

Petits traités d’envie

McDOnald’s a engagé depuis 18 mois un mouvement de fond autour de sa culture service :
– redonner toute sa place à la dimension relationnelle, inhérente à la notion de service,
– trouver le juste équilibre entre notre promesse fonctionnelle (rapidité, efficacité, fiabilité, ….) et émotionnelle (le restaurant de la famille, l’universalité de notre lieu de vie, la convivialité et la simplicité de l’expérience, …).
– exploiter au mieux les outils technologiques de demain pour fluidifier, faciliter tout ce qui peut l’être, et en complémentarité investir l’humain dans ce que lui seul sait faire : l’émotion, le plaisir et l’initiative.
C’est un changement profond, un retour aux sources de notre métier de commerçant qui ne peut se faire qu’avec l’engagement de nos directeurs de restaurants.
Alors bien sur nous leur avons donné des formations, fourni des documentations.
Mais pour les embarquer vraiment, leur faire toucher du doigt la teneur du changement, et le bénéfice à en retirer, nous avons choisi aussi de stimuler leur envie.

Embarquer son équipe dans un projet, lui montrer sa contribution utile à la démarche et surtout développer des relations managériales attentives, mélanges d’exigence et de bienveillance. Un vrai challenge qui demande un engagement personnel très fort. Un engament que nous avons initié lors de notre université du service depuis, 60% des restaurants ont déjà enclenché la démarche.

 

Annabelle Jacquier

Directrice culture service McDonald’s

GRDF entreprend une transformation ambitieuse pour préparer l’avenir du gaz en France en inscrivant le gaz renouvelable dans la transition énergétique et en faisant de l’expérience client et de l’excellence opérationnelle un « driver » central de la conduite du changement.

Une transformation complexe, qui nécessite de promouvoir une autre vision du management, novatrice, audacieuse et positive. Une vision nouvelle qui nécessite l’accompagnement des collaborateurs, mais surtout de la ligne managériale.

Dans ce contexte, il est en effet indispensable de mettre en lumière l’importance de leur rôle non pas pour accompagner le changement mais pour le stimuler. Un rôle de chef d’orchestre qui se doit de susciter l’enthousiasme des collaborateurs pour qu’ils appréhendent la transformation non pas comme une menace mais comme l’opportunité de créer du lien et renforcer l’envie de construire ensemble.

 

Christian FARUGGIA

Directeur Général, GRDF Ile-de-France

La feuille de route commerciale de La Poste est tout à la fois passionnante et exigeante. Il s’agit de nous positionner là où on ne nous attend pas, en devenant une entreprise de service de proximité humain. Pour réussir cette transformation de notre « business model » les équipes commerciales sont en première ligne pour vendre nos nouveaux services aux entreprises et aux particuliers. Nos premiers résultats sont encourageants mais nous savons que notre totale transformation vers le monde des services prendra encore du temps et nécessite beaucoup d’énergie de toutes les équipes.

Pour atteindre les objectifs fixés nos commerciaux doivent chaque jour faire preuve d’une très grande envie de vendre. Une envie qui repose en partie sur un management qui les encourage et les accompagne positivement. Pour aider nos managers à jouer pleinement ce rôle nous avons fait de l’envie l’un des thèmes de notre dernier séminaire commercial annuel réunissant tous les managers des ventes. Une thématique de réflexion qui a dynamisé les managers et stimulé leur optimisme.

Florent Huille

Directeur Commercial de la Branche Services courrier colis – La Poste

Olivier est intervenu devant tous les collaborateurs de l’entreprise dans un contexte difficile. Il a su faire passer ses messages simplement et efficacement en passant de la théorie à des exemples qui parlent à tout le monde. Son charisme et son talent d’orateur ont ensuite fait la différence. Son intervention a été saluée par tous.

Jérémy BOTTON

Directeur Général de la Fédération Française de Tennis

Comment faire de l’envie un levier de performance pour les équipes ? tout simplement en replaçant l’humain au centre de la réflexion. Pas à travers de long discours sur le «travailler ensemble» ni de grandes théories sur les organisations, seulement du bon sens (humain) pour éclairer les chemins de progression que nous voulons emprunter avec nos équipes. Les aider à mieux appréhender ces notions fondamentales qui conditionnent, entretiennent et développent l’envie. Ces émotions aussi quotidiennes qu’indispensables qui sont indissociables de notre volonté d’entreprendre et d’agir. Faire ressentir à chacun que ce mécanisme, certes non rationnel, est certainement la clé pour générer de l’énergie positive et mettre en œuvre notre projet de transformation avec succès.

Bruno BARLET, Responsable communication interne

SIGVARIS

Envietrine

Olivier Bas, Vice-Président d’Havas Paris aime se définir comme un «créateur d’envie». En 25 ans, il a conseillé près de 200 entreprises et leurs dirigeants, promouvant une approche nouvelle dans laquelle management par le plaisir et communication empathique se conjuguent au service d’une performance d’entreprise bienveillante. Il enseigne à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris III) dans le cadre du master II de «Communication des institutions et des entreprises».

L’envie est un puissant remède contre le défaitisme et le repli sur soi. Un antidote au pessimisme trop largement répandu. Osez une stratégie de l’envie, c’est répondre à des questions essentielles : Comment les dirigeants peuvent-ils regénérer l’envie des salariés ? Comment la communication peut-elle contribuer à susciter sincèrement de l’enthousiasme ? Comment aider les managers à fabriquer de l’optimisme ? Comment les DRH doivent-ils repenser leurs pratiques pour réveiller l’envie de bonheur qui sommeille en toute entreprise ? Est-ce une utopie ?
Un doux rêve ?

Chiche c’est chouette
image description

Et vous, qu’est-ce qui vous donne Envie
d’aller bosser le matin ?

Relations bienveillantes, émotions positives, challenges stimulants, succès gratifiants…
A vos Twitter, Instagram, Facebook. Sans oublier de finir par le #restonsenvie.

Ou postez votre message ci-dessous

140 caractères max